La guérison … c’est long

Les gens cherchent souvent à mieux récupérer et plus vite. Malheureusement, la guérison est dépendante d’un facteur sur lequel nous avons peu de contrôle : le temps. La guérison d’un tissu est un processus très complexe qui commence par l’inflammation (oui oui, c’est une étape primordiale, donc ce n’est pas une mauvaise chose !) et se poursuit avec la prolifération (on fabrique du tissu pour patcher les trous, un peu comme dans les rues de Montréal, mais en mieux). Ce processus peut s’étirer sur quelques semaines (4-6 semaines est un bon repère).

Les traitements actuels s’occupent des symptômes et principalement de la douleur. Nous n’avons pas vraiment de contrôle sur la durée, sauf sur un aspect : éviter d’allonger cette durée. Avec un enseignement habile, le patient évitera de se reblesser ou de nuire à sa propre guérison. C’est pour cela que je dis que j’optimise la guérison, mais je ne l’accélère pas.

Je sais que vous trouvez cela pénible, mais c’est un passage obligé. Comparez vos blessures plus sévères à une fracture.  Vous seriez plâtré pour une fracture … pourquoi pensez-vous qu’un gros claquage musculaire guérira en 24h … Il faut être patient et laisser la belle machine qu’est le corps humain réparer les dommages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s