main

Ça doit être mon arthrite

Le terme arthrite est utilisé fréquemment par beaucoup de gens. Il est employé pour décrire une tonne de problèmes articulaire différents, mais la majorité des gens ignore ce que cela désigne réellement. Il ne faut pas confondre arthrite et arthrose, car ce sont deux pathologies complètement différentes. Je vous présenterai donc ces deux identités pour mieux comprendre les différences et les options de traitement.

Tout d’abord, parlons de l’arthrose. « Arthr » désigne articulation et « ose » désigne dégénérescence ou usure donc usure d’une articulation. Ceci est un processus normal dans la vie d’un humain. La mécanique s’use et les pièces bougent moins bien qu’avant. Il y a divers stades d’arthrose qui peuvent mener, dans certains cas, à la pose de prothèse comme au genou ou à la hanche (autrement dit, on remplace la pièce usée par du métal). L’usure est un processus normal mais la douleur associée, elle, n’est pas nécessairement normale. En physiothérapie, le but est de restaurer la mobilité et la force de l’articulation douloureuse mais aussi celles des articulations voisines qui aideront à diminuer le stress sur l’articulation usée. Ceci aidera ultimement à améliorer la qualité de vie. La médication analgésique peut aussi être un allié important pour le soulagement de la douleur. C’est un problème d’ordre mécanique ici.

Ensuite, abordons ensemble la fameuse arthrite de Mme Tremblay (nom fictif ici, ne vous sentez pas visé Mme Tremblay). « Arthr » veut toujours dire articulation ici, mais le « ite », lui, signifie inflammation. Plusieurs pathologies entrent dans cette catégorie, l’arthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante ou encore l’arthrite psoriasique. Il s’agit de pathologies beaucoup plus importantes qui sont à prendre au sérieux. Une référence vers un rhumatologue est souvent nécessaire mais au minimum, le patient devrait voir son médecin traitant. C’est un problème inflammatoire (le feu est pris dans l’articulation et il faut l’éteindre ; attention ceci est une image à prendre avec un grain de sel, n’allez pas chercher votre extincteur de maison svp, vous allez faire un dégât Mme Tremblay) et il faut souvent des médicaments précis pour contrôler la maladie et ralentir la progression. Ce sont des maladies beaucoup plus rares que l’arthrose. En physiothérapie, en période de crise, des traitements contre la douleur peuvent être offerts et en phase chronique, le plus important est de récupérer le maximum de fonction possible.

Ceci montre donc les différences fondamentales entre les deux maladies. L’arthrose est de l’usure alors que les arthrites sont des problèmes inflammatoires. La physiothérapie peut aider dans les deux cas mais l’effet de traitement est peut-être un peu moins important avec les arthrites. Vous pensez souffrir d’arthrose ou d’arthrite, n’hésitez pas à en parler avec votre physiothérapeute ou avec votre médecin pour des options de traitement personnalisées. Si vous avez plus de 30 ans, vous êtes probablement déjà un peu usé (arthrosé), mais la bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas obligé de souffrir pour autant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s