Sites Web douteux et désinformation, c’est payant !

Le côté obscur du soya et du web

Ce texte se veut un complément à ce qui a été mentionné dans cet article paru dans La Presse +.

On retrouve dans Internet une panoplie de sites douteux comportant des opinions variées et parfois discutables. Un des plus populaires en ce moment est probablement Santé-nutrition . org, un blogue comportant plusieurs textes alarmistes, sensationnalistes et remplis d’opinions pseudo-scientifiques basées sur de fausses études ou des études mal interprétées. Je crois qu’il faut se poser la question : quel est le but de démarrer ce genre de site et aussi, quel est l’impact sur le grand public.

Ce genre de blogue est très simple à démarrer. On crée un nom de domaine, on personnalise la page et ensuite on écrit. Pourquoi faire tout ce chemin ? Par pure conviction ? Pour la protection du public ? Encore mieux, pour s’enrichir ! Il existe plusieurs façons de faire de l’argent sur Internet et cela passe le plus souvent par la publicité. Quand un site affiche des publicités et que quelqu’un les voit ou clique dessus (pay-per click ou pay-per view) le site hôte reçoit sa part. Pour être réellement intéressant, il faut créer une spirale pour augmenter le trafic d’usagers visitant le site en question. En effet, plus il y a de visiteurs voyant les publicités, plus l’administrateur encaissera. Voici la fameuse spirale !

On commence par choisir un sujet intéressant qui touchera le plus grand nombre de personnes possible ! La religion ? pas vraiment … La physique quantique ? non plus. Les toxines mises dans les légumes par les compagnies multinationales ? oui, c’est sensationnaliste à souhait, ça fera réagir les professionnels de la santé et « monsieur madame tout le monde » et ça réjouira les conspirationnistes de ce monde ! On ajoute quelques articles bidons, on ne met tout simplement aucune source ou bien pire, on ajoute un vrai article scientifique que peu de gens peuvent vraiment comprendre et on l’interprète tout croche.

Maintenant il faut diffuser, Facebook est le moyen parfait ! C’est parti ! Une mention « J’aime », un partage et bientôt des milliers d’échanges et de commentaires. La spirale est en marche. En effet, plus on clique sur le lien, plus Google aime le site et mieux il le classe dans ses résultats de recherche, donc de plus en plus de gens visitent le site et encore plus de partage.

Pour rendre le tout encore plus efficace, on utilise le référencement. On indique des liens dans le site vers d’autres sites et vice-versa pour créer un petit réseau et bonifier le classement dans Google de tous ces sites en même temps.

Le résultat final, un site bidon bien indexé par les moteurs de recherche comme Google et partagé par des milliers d’usagers sur le Web. Cela peut rapporter gros à l’administrateur du site.

Cela amène un problème inquiétant, beaucoup de désinformation au sein du public et aussi une certaine méfiance envers les professionnels, car souvent les sites alarmistes aiment les pointer du doigt et disent qu’ils cachent des informations au public.

Quelle leçon faut-il en tirer ? Premièrement, je crois qu’il faut comprendre le phénomène et identifier ces sites pour arrêter de cliquer sur ceux-ci. À chaque clic, l’administrateur gagne et ce, que l’on soit d’accord ou pas avec les propos. Deuxièmement, il faut rester critique. Beaucoup d’information circule sur le net et trop souvent celle-ci est fausse, non fondée ou bien mal interprétée. Il n’est pas toujours facile de différencier le vrai du faux surtout dans le monde scientifique, mais heureusement on voit de plus en plus de professionnels sur le web qui tentent d’expliquer des concepts et d’éduquer la population. Par exemple, il y a le Pharmachien, le nutritionniste urbain, Dominic Labelle (un collègue physiothérapeute) et moi-même qui sont très présents sur Facebook.

Restez critiques et n’avalez pas tout cru toutes les informations qui vous sont proposées !

Collaborateur : Julien Parent-Trudeau, Administrateur Système Linux, informaticien

3 réflexions sur “Sites Web douteux et désinformation, c’est payant !

  1. belac dit :

    L’article est dégueulasse, des fautes partout et pas argumenté. Qu’est-ce que l’article apporte au lecteur à part dire qu’il faut faire attention à ce qu’on lit sur internet ? Rien.

    J'aime

    • sebastienbaribeau dit :

      Merci de votre commentaire constructif ! En effet, le but de cet article était d’avertir les gens que les sites qui circulent de manière virulente sur Facebook et autres médias sociaux ne sont peut-être pas les plus fiables. Il faut rester critique et éviter de répandre à outrance des informations erronées. Maintenant, j’aimerais savoir pourquoi cet article vous dérange à ce point ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s