L’Erreur avec un E majuscule la plus importante en course à pied

La popularité toujours grandissante de la course à pied amène son lot de bienfaits ! Les gens prennent plaisir à sortir dehors même par temps froid pour faire un petit jogging. Ils activent leurs muscles qui sont inactifs la plupart de la journée au bureau. Ils améliorent leur santé cardio-vasculaire et améliorent leur gestion du stress. L’activité physique procure tous ces bienfaits, mais provoque aussi certains désagréments (tous les médicaments ont leurs effets indésirables). Les douleurs et les blessures en sont un bon exemple.

Heureusement, il y a un moyen simple de réduire le risque de blessure en course à pied. Simple, oui, facile, peut-être pas pour tous … Il s’agit de ralentir ! Il faut avoir un peu de retenue dans cette discipline et savoir écouter son corps. La course ne devrait pas provoquer de douleur ! Trop souvent, les gens sont trop contents de commencer ou de recommencer la course (comme au printemps … après une longue hibernation à manger de la tourtière et du bacon en écoutant Netflix). Ils partent pour une demie heure de jogging en se disant « C’est bin correct 30 minutes, c’est ce qui est recommandé en plus par mon médecin, 30 minutes d’exercice par jour ! » En effet, c’est ce qui est recommander pour le cœur, mais le squelette et les muscles, eux, doivent être avertis qu’une séance de torture arrive. Il faut laisser le temps à tout ce beau monde là de s’habituer ou de se réhabituer à la course.

La course est en fait une série de saut en avançant … 180 coups de pied au sol par minutes … sur 30 minutes ça fait 5400 ! Est-ce que vous vous rappeler de la dernière fois où vous avez fait autant de sauts de suite … c’est ce que je pensais aussi et c’est ce que vos muscles et articulations se disent aussi (s’ils pouvaient parler). Il faut leur donner un temps d’adaptation, préparer le terrain avec de courtes et même très courtes séances de façon régulière. Ça prend du temps, il faut s’armer de patience pour devenir un bon coureur.

Sur ce, bon jogging et calmez-vous les nerfs un peu. Laissez-vous le temps. Si vous avez une rage de cardio, vous pouvez aussi nager ou faire du vélo, il y a autre chose que la course dans la vie aussi.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point ! Même si on parle précisément de course ici … vous comprenez les propos de notre ami tortue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s