Vous débutez le vélo ?

Le vélo est à la mode depuis quelques années. Que ce soit pour le transport, la compétition ou le plaisir de rouler, plusieurs font l’achat d’un vélo. Dans ce petit article, nous nous concentrerons sur le vélo de route qui est probablement le plus populaire en ce moment. Comme tous les sports, il y a des risques de blessures. En cyclisme, étant donné la nature très répétitive de ce sport, les blessures de surutilisation sont assez fréquentes. Quelques petits éléments à se rappeler pourraient vous éviter des douleurs.

Tout d’abord, un vélo adapté à la personne est primordial. On entend souvent le terme « bike fit » pour désigner le fait d’adapter le vélo et ses composantes au corps du cycliste. Plusieurs pièces sur un vélo peuvent être bougées ou changées pour que la position soit confortable. Les points de départ sont les points de contact entre le corps et le vélo, c’est-à-dire la selle, les pédales et le guidon. Une fois que ces pièces sont placées de façon optimale, on peut ensuite effectuer une panoplie d’autres modifications pour avoir notre vélo idéal (et il n’a pas besoin de coûter 10 000$).

Ensuite, la biomécanique est importante étant donné le nombre de répétitions élevé fait par les jambes et la position statique du haut du corps. Une partie est dictée par la position et donc le « bike fit » et une autre est dictée par le mouvement des jambes et la position choisie sur le vélo. Au niveau du haut du corps qui est plutôt statique il est important de bouger fréquemment durant un long trajet, changer la position des mains sur le guidon, changer un peu la position du dos et bouger le cou pour éviter les douleurs pouvant survenir dans certaines positions extrêmes et maintenues. Pour les jambes, il importe de choisir une bonne cadence (nombre de tours par minute) pour ne pas infliger trop de stress à la musculature. On peut viser une cadence de 80-100 tours par minute et varier durant le trajet. Il faut aussi s’assurer d’un bon alignement des jambes. En général, il faut tenter d’aligner la cheville, la rotule et la hanche pour éviter trop de stress au niveau des articulations, mais le plus important est d’être confortable en pédalant.

Vous voulez pédaler comme un pro ?

Pour finir, l’entraînement et la progression sont des éléments trop souvent négligés. Pour éviter les blessures, il faut rouler et rouler souvent, mais pas nécessairement longtemps. En début de saison, si vous n’avez pas roulé de l’hiver, mieux vaut commencer tranquillement pour habituer le corps à cette activité. Ensuite, on peut commencer à accumuler les kilomètres de façon progressive. Faire un cent kilomètres en début de saison n’est peut-être pas la meilleure idée pour éviter de se blesser.

Pour conclure, le vélo est un bon moyen de transport et d’entraînement physique. Pour avoir du plaisir, ajuster son équipement, porter attention à sa technique et progresser tranquillement sont des moyens d’éviter les douleurs et de cumuler les kilomètres tout au long de l’été (et de l’hiver pour certains mordus).

Un site très intéressant traitant de plusieurs aspects du cyclisme

http://www.globalcyclingnetwork.com/

https://www.youtube.com/channel/UCuTaETsuCOkJ0H_GAztWt0Q

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s